Notre histoire...

Premières novices Coopératrices prenant le déjeuner dans le parc à Nazareth

Soeurs Coopératrices dans le verger de Nazareth

A l’origine de notre histoire
des hommes au coeur de feu…

Père Vallet & Saint Ignace de Loyola.

1907, Paco Vallet, l’amusant, le passionné, ne trouve plus de sens à son existence… Il se souvient qu’il existe des retraites spirituelles, dites de « St Ignace ». Il se demande s’il ne pourrait pas tenter cette dernière aventure ?

1517, sur les rempart de Pampelune, le fier capitaine de Loyola est à terre, la jambe brisée par un boulet de canon… L’aventure se terminera-t-elle ainsi pour ce noble chevalier ? Cette blessure le mènera à vivre la plus grande aventure de sa vie. De là naitront les fameux Exercices spirituels de St Ignace de Loyola.

4 siècles plus tard, Paco Vallet empruntant ce chemin balisé par le véritable Maître spirituel, qu’est devenu Ignace de Loyola, retrouve le goût de la vie. Digne fils de Saint Ignace il n’a plus qu’un désir aider les âmes, aider les âmes à faire LA rencontre qui donne sens à la vie. Il quitte tout, entre dans la Compagnie de Jésus. Mais Dieu l’appelle à fonder à son tour deux Congrégations, l’une Masculine et l’autre féminine. Il deviendra fondateur, bien malgré lui. ..

Le fier Capitaine de Loyola

François de Paule Vallet avant sa conversion.

Petite biographie
de St Ignace

Le parcours spirituel de St Ignace a quelque chose du parcours du combattant  /  Un boulet de canon français met à terre le fier capitaine  /  Impensable de paraitre ainsi à la Cour  /  Changement de modèle  /  L’homme-au-sac  /  Le fier capitaine n’est plus  /  Ignace maître du combat spirituel  /  Naissance du « Livre des Exercices spirituels »

Petite biographie
du Père Vallet

Enfance  /  Le « Jeune vieux fou »  /
Une crise existentielle salutaire / 
Il a rencontré le Christ  /  Compagnon de Jésus  /  Fondateur, malgré lui  /
Arrivée en France  /  Retour en Espagne  /  Mort sur la brèche  /
Notre héritage C.P.C.R.

Ces hommes au coeur de feu sont
d
eux « illustrations » de ce que nous dit le Pape François.
L’activité chrétienne n’est pas une patine sur l’existence.
L’annonce de Jésus doit aller jusqu’aux os, jusqu’au cœur.
Evangelii gaudium

 1943, naissance d’une nouvelle
famille religieuse 

Première religieuse CPCR

Première Sœur
Coopératrice Paroissiale du Christ Roi

Sœur Marie du Sacré Cœur
Cette nouvelle famille religieuse à laquelle le Père Vallet pensait depuis longtemps,
voit le jour le 31 octobre 1943, en la fête du Christ-Roi.
Elle collabore
dans une œuvre commune
avec la congrégation des Pères et Frères Coopérateurs Paroissiaux du Christ-Roi
(fondée en 1928).

Soeurs Coopératrices au service des maisons spirituelles où sont données les Exercices de St Ignace

On pourrait résumer leur but et leurs moyens en trois mots-clefs :
les HOMMES, les EXERCICES de St Ignace, la PAROISSE
Notre congrégation a reçu l’approbation pontificale
en 1982.

Premières Soeurs CPCR devant la Maison Nazareth, le jour de leur départ vers LEUR maison St François de Paule, première maison des soeurs.

Sr Marie Carmen, les Soeurs entretiennent la Maison où sont donnés les retraites spirituelles de St Ignace

Premieres novices cpcr en prière à la chapelle St François de Paule.

Au service de l’évangélisation des hommes adultes.
Il nous faut des Sœurs qui,
pour amener les hommes au Christ Roi,
pour son Église et le salut des âmes,
se vouent à tout sacrifier.
Père Vallet  

Ste Marthe et Ste Marie, saintes patronnes des Soeurs CPCR

Les Soeurs partent en apostolat dans divers diocèses pour faire connaitre les Exercices de St Ignace.

Deux vocations
qui n’en font qu’une

ces Marthe & Marie

sont des Sœurs apostoliques avec
un fort accent sur la contemplation.

Les Soeurs s"occupent de l'entretien de la Maison où sont données les retraites spirituelles de St Ignace.

Les Soeurs soutiennent de leur prière les retraitants qui font l'expérience des Exercices de St Ignace.

Les Soeurs CPCR entretiennent la propriété qui accueille les retraites spirituelles ignatiennes.

Les Soeurs Coopératrices prêchent
par leur service ce que
les Pères C.P.C.R. annoncent par la parole.

Les travaux humbles et cachés, propres à la vie des Maisons d’Exercices Spirituels et l’aide
à l’apostolat des Coopérateurs sont
le ­prolongement de leur prière.
Semblables aux saintes Femmes de l’Évangile, leurs patronnes,
les Soeurs C.P.C.R. se tiennent aux côtés de Marie.
Elles offrent leur vie pour
l’évangélisation des hommes adultes
et tout particulièrement pour les prêtres.

Spiritualité & mission commune
avec les Pères et Frères C.P.C.R.

les Soeurs assurent également les prédications de retraites et diverses récollections en paroisse.s

Les soeurs CPCR collaborent avec les Coopérateurs Paroissiaux du Christ Roi, dédiés eux aussi à la prédication des retraites ignaciennes.

Nées de l’expérience spirituelle des Exercices de St Ignace,
ces congrégations adoptent comme propre
la spiritualité ignatienne.
Leur l’apostolat est basé sur la prière,
le ministère des Exercices spirituels
et la formation permanente.
Notre regard aimant se porte sur
le Cœur divin de Jésus Roi et
le Cœur Immaculé de Marie.
En eux, par eux et pour eux nous travaillons à
l’évangélisation de l’homme, adulte ou jeune,
afin de vivifier les paroisses.
Avec ardeur, nous recherchons les idéaux laissés par notre  fondateur :
L’Union de tous dans le Christ.
La croissance de l’Église.
La diffusion de la Vérité.
L’extension du Règne du Christ.
Les Coopératrices tentent de faire une prière de tous leurs travaux.

Au long du jour,
apprendre à trouver Dieu en toutes choses…

Les Coopératrices Paroissiales du Christ-Roi ont
quatre communautés en France,
une en Espagne, quatre en Argentine
et deux en Uruguay.

Leur Maison Mère
et leur noviciat pour l’Europe

sont situés en France,
à Chabeuil, dans la Drôme (26).